Les monuments megalithiques

L'expression générale « monuments mégalithiques » sert à désigner une catégorie de monuments de pierre brute ou légèrement dégrossie. Ces monuments présentent une certaine variété dans leur aspect mais on peut les ramener à deux types principaux :

 

  • le menhir, du bas breton « men » signifiant pierre et « hir » signifiant longue est une pierre de hauteur très variable dressée, plantée verticalement en terre ;

  • les dolmens, constitués de dalles souvent monumentales ou des allées couvertes, formées de plusieurs pierres dressées recouvertes par une ou plusieurs dalles (ou table) ;

Les monuments mégalithiques, menhirs et dolmens ont toujours frappé notre imagination, car la somme considérable d'efforts qu'il a fallu déployer pour les édifier, les ont fait attribuer depuis très longtemps à des êtres doués d'un pouvoir surnaturel.

 Des opinions très différentes ont été émises sur l'apparition de ces monuments. Cependant on peut la situer vraisemblablement de 2500 à 1500 avant notre ère, soit une période bien antérieure aux Celtes. Cette époque correspond à la fin du néolithique et elle est marquée par les premières apparitions du cuivre, puis par celle du bronze.

 La raison d'être de ces monuments reste encore aujourd'hui bien mystérieuse et les légendes sont nombreuses. On croyait en effet que les dolmens étaient des tables de sacrifices sur lesquelles les prêtres gaulois immolaient leurs victimes. On montrait ainsi des rigoles par où s'écoulait le sang des animaux ou des humains offerts en sacrifice aux dieux.

Dans un autre registre, certains dolmen ou menhirs « possédaient » des vertus curatives (le dolmen de Guimaec guérissait de la fièvre). De nombreux dolmens avaient également la réputation d'abriter un trésor. Les Menhirs de Carnac allaient se baigner dans l'océan une fois par an et un menhir de Pontivy allait boire au Blavet pendant la nuit de Noël. Enfin, les Dolmens étaient les habitations des « Poulpiquets » ou des « Kérions », peuples nains qui habitaient autrefois le pays. Un Dolmen de Plouharnel dans le Morbihan, se trouve d'ailleurs dans un lieu nommé « Mané Kérioned ».

 En principe les menhirs étaient profondément enfoncés dans le sol, ce qui leur assurait une bonne stabilité. La verticalité de ces monuments a été altérée avec le temps, mais il y a tout lieu de croire que les populations qui dressèrent les menhirs n'ignoraient pas l'usage du fil à plomb. La principale hypothèse de construction est que la pierre a été extraite du sol en introduisant des coins de bois humidifiés dans les failles du granit.

Les menhirs demeurent des monuments dont la signification profonde n'est pas identifiée. La plupart des préhistoriens s'accordent pour leur reconnaître une fonction cultuelle. Les alignements (dont certains sont estimés à 10 000 pièces) tendraient à étayer cette hypothèse. Il en serait de même de certaines perforations ou des formes phalliques qui évoqueraient des rites solaires ou des cultes de la fécondité.

Les menhirs peuvent être isolés ou regroupés en enceintes ou en alignements. Les alignements de Carnac se développent sur une longueur totale de 4 kilomètres comptent 2934 menhirs.

 

les dolmens sont des monuments formés de plusieurs dalles. Une variante de ces monuments est "l'allée couverte".

Ce sont très certainement des monuments funéraires, des sépultures collectives de tout un groupe humain sur plusieurs générations. Le dolmen peut être formé d'une ou plusieurs chambres de forme plus ou moins circulaire ou polygonale, accessibles par un couloir, ou plus simplement d'un couloir que l'on qualifie d'allée couverte.

L'ancêtre du dolmen est le caisson en pleine terre, constitué de quatre pierres plates sous dalle faîtière ou le tumulus avec fosse centrale.

La coutume funéraire la plus répandue était l'inhumation, mais elle a coexisté avec l'incinération, particulièrement à partir de l'Age du Bronze. L'incinération a prévalu à l'époque romaine. De la même manière, l'utilisation des dolmens n'exclut pas les sépultures dans les grottes, lesquelles ont constitué jusqu'à la fin de l'Age du Bronze des lieux de protection privilégiés. Ces grottes, dans certains cas, ont d'ailleurs servi d'ossuaires permettant de dégager des dolmens trop remplis. 

                                                                                                     

 

 

Enfin les Cromlechs sont des cercles de pierres (menhirs ou dalles dressées) dont la fonction, comme celle des menhirs, demeure mal connue.
L'hypothèse la plus courante est celle du temple, mais les cromlechs auraient aussi bien pu avoir une fonction plus générale de lieux de rassemblement, comme les forums de l'Antiquité.

Une forme bien connue de cromlechs est le demi cercle. En général, les monuments de ce genre se trouvent à l'extrémité des alignements. Un cas également très rare est celui du Cromlech rectangulaire, formant un quadrilatère très régulier aux côtés opposés égaux. Les côtés sont exactement orientés sur les quatre points cardinaux et les diagonales déterminent les positions du lever du soleil au solstices.

                                                                                                                                                             

La répartition géographique des monuments mégalithiques est très étendue dans le monde. On en trouve en effet dans les cinq continents et tout se passe comme si des sortes de missionnaires, seraient partis d'un centre inconnu et auraient parcouru le monde, se déplaçant principalement par voie maritime, même si la légende  des êtres surnaturels donne un caractère plus fantastique à ces monuments dont tous les secrets ne sont pas encore percés.

 

 


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Moa 11/12/2010

a quand l'histoire sur l'âge de pierre , les hommes de cro magnons , comment faire du feu avec du silex ? ce serai très intéressant !!!

2. fabienne 15/12/2010

Si tu peux faire la même chose sur les 5 grandes périodes de l'Histoire, ça me ferait un bon résumé si j'ai à nouveau un cycle 3!!!!!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site