Hymne de la Bretagne

Le "Bro gozh ma zadoù" (Vieux pays de mes pères) est l'hymne de la Bretagne.

Les paroles bretonnes sont de François Jaffrenou (1879-1956), alors lycéen et élève de François Vallée (professeur au collège de Saint Brieuc).

Cet hymne est inspiré de l'hymne national du Pays de Galles, Hen Wlad Fy Nhadau (Vieille terre de mes pères), composé par le barde gallois Evan James en 1856 et mis en musique par son fils James. L'hymne de Cornouaille Bro Goth Agan Tasow en est l'équivalent en cornique.

BRETON

FRANCAIS

« Ni, Breizhiz a galon, karomp hon gwir Vro !
Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-dro.
Dispont kreiz ar brezel, hon tadoù ken mat,
A skuilhas eviti o gwad.
Refrain
O Breizh, ma Bro, me 'gar ma Bro.
Tra ma vo mor 'vel mur 'n he zro.
Ra vezo digabestr ma Bro !
Breizh, douar ar Sent kozh, douar ar Varzhed,
N'eus bro all a garan kement 'barzh ar bed,
Pep menez, pep traonienn, d'am c'halon zo kaer,
Enne kousk meur a Vreizhad taer !
       Refrain
Ar Vretoned 'zo tud kalet ha kreñv ;
N'eus pobl ken kalonek a zindan an neñv,
Gwerz trist, son dudius a ziwan eno,
O ! pegen kaer ec'h out, ma Bro !
Refrain
Mar d'eo bet trec'het Breizh er brezelioù bras,
He yezh a zo bepred ken beo ha bizkoazh,
He c'halon birvidik a lamm c'hoazh 'n he c'hreiz,
Dihunet out bremañ, ma Breizh ! »

« Nous Bretons de cœur, nous aimons notre vrai pays !
L'Arvor est renommée à travers le monde.
Sans peur au cœur de la guerre, nos ancêtres si bons
Versèrent leur sang pour elle.

Refrain
O Bretagne, mon pays, que j'aime mon pays
Tant que la mer sera comme un mur autour d'elle.
Sois libre, mon pays !
Bretagne, terre des vieux Saints, terre des Bardes,
Il n'est d'autre pays au monde que j'aime autant ;
Chaque montagne, chaque vallée est chère dans mon cœur.
En eux dorment plus d'un Breton héroïque !
Refrain
Les Bretons sont des gens durs et forts ;
Aucun peuple sous les cieux n'est aussi ardent ;
Complainte triste ou chant plaisant s'éclosent en eux.
Oh ! Combien tu es belle, ma patrie !
Refrain
Si autrefois Bretagne, tu as fléchi durant les guerres,
Ta langue est restée vivante à jamais,
Son cœur ardent tressaille encore pour elle.
Tu es réveillée maintenant ma Bretagne ! »

 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

1. MOA 03/01/2011

La traduction que j' ai ne corresponds pas à la tienne , je crois que la mienne est plus juste !!

2. Moa 03/01/2011

comme quoi on peut quand on prend la peine de chercher !!! n' est - ce pas

3. fabienne 05/01/2011

Et bien il faut chanter maintenant!!

4. MOA 10/01/2011

vaudrai mieux pas,on sais pas ce qui va nous tomber sur la tête !!!!

5. monique 13/01/2011

il ne manque que la musique c'est une chanson que je ne connaissais pas chapeau-bas, respect.

6. fabienne 30/01/2011

J'avais pas vu la dédicace Nolwenn!
Waououououou!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site