Education : Enfant roi

Être parents, c'est une grande aventure, c'est pour toute la vie et l'éducation d'un enfant n'est pas chose aisée. Depuis une trentaine d'années on constate une évolution dans le comportement des enfant, très souvent encouragée par les parents qui n'acceptent en aucun cas la mise en cause de leur progéniture qui ne peut être sanctionnée. Cette forme de démission de certains parents rejaillit progressivement sur la société à tel point que c'est bientôt la loi qui doit se substituer à cette autorité parentale démissionnaire.

Cette évolution au plutôt ce changement des comportements débute dès le plus jeune âge. Dans mon enfance l'instituteur était respecté et redouté. Il fallait « bien travailler » à l'école c'était à la fois une volonté des pouvoirs publics mais aussi et surtout des parents. Dès lors il ne fallait pas se plaindre des punitions de l'instituteur auprès de ses parents au risque de se voir infliger une 2ème sanction.

Tout bascule dans les années 70. Après mai 68 il est "interdit d'interdire" L'individualisme et le "touche pas à mon enfant" font que les parents s'en prennent aux enseignants car il ne faut pas "traumatiser" leur progéniture, ni les fatiguer avec des devoirs à faire à la maison qui pourraient d'ailleurs nuire aussi au bonheur des parents.

L'éducation de mon enfance où l'autorité primait était peut-être parfois excessive, mais il me semble qu'elle nous préparait à entrer dans la vie active et à être mieux armés pour surmonter les difficultés.

Aujourd'hui il n'est bien entendu pas question de revenir en arrière car la vie a beaucoup changé et l'école doit aussi évoluer pour tenir compte de la nouvelle conjoncture (familles recomposées, le développement des nouveaux moyens de communication,...)

La seule constante est qu'il faut travailler à l'école pour réussir dans la vie, certaines familles sont à même d'aider leurs enfants, d'autres sans doute pas pour des raisons diverses.

Dans la continuité de cette analyse, la délinquance des mineurs, a fortement augmenté au cours de cette dernière décennie et concerne des adolescents plus jeunes et plus violents face auxquels les adultes sont de plus en plus désemparés.

La rubrique des faits divers relate régulièrement les comportements déviants de mineurs plus en plus jeune, auteurs de crimes ou délits graves, livrés à eux même dans la rue y compris de nuit, sous l'influence d'une très forte alcoolisation ou consommateurs de substances illicites. Tout ceci est très souvent le résultat de la démission des parents dans leur rôle essentiel d'éducation et le transfert latent de ce rôle aux pouvoirs publics, mais malheur à celui qui remettrait en cause cette situation alors vécue comme atteinte intolérable à la liberté.

C'est ainsi que disparaît le goût de l'effort et cette notion de hiérarchie et d'obéissance qui font cruellement défaut aujourd'hui. Il suffit de regarder les résultats scolaires. Il faut quand même une certaine dose d'aplomb pour ne pas reconnaître que le niveau scolaire a considérablement baissé au fil des années. Le baccalauréat d'aujourd'hui par rapport au BEPC ou au fameux CEP d'il y a quelques dizaines d'années. L'élitisme certes mais pas à n'importe quel prix !

Il serait peut être temps de réinventer une école des parents afin de les responsabiliser dans le rôle d'éducation qui doit être le leur. Les pouvoirs publics ne peuvent en aucun cas remplacer un père ou une mère d'autant que très souvent, leur action est mise en cause par les parents et les médias. Interdit de punir nos chères petites « têtes blondes ». Ne pas oublier non plus que ces enfants seront également parents un jour et ce manque de repères qui ne cesse d'augmenter de génération en génération n'est certainement pas de bon augure et laisse présager des réveils difficiles.

Ni l'adolescent, ni le jeune adulte ne doivent être trompés, la vie n'est pas "un long fleuve tranquille" : il faut s'y préparer dès l'enfance et le milieu familial, si précieux par ailleurs, ne me paraît pas toujours le mieux armé pour cela.

 

EDUCATION enfant

Commentaires (5)

1. Fabienne 20/03/2010

Beaucoup de choses à dire sur ce sujet... Difficile d'expliquer aux enfants qu'il faut travailler à l'école quand papa maman restent à la maison et arrivent à se payer télé LCD et tout ce qui va avec grâce aux alloc!!

2. moa 20/03/2010

bravo, encore faut-il mettre en pratique toutes ces belles paroles

3. moa 21/03/2010

moa aussi suis enfant ROI mais attends toujours que l'on dise que je suis la plus douée

4. moa 21/03/2010

combien de nuit sans dormir, pour écrire tout ces textes, je vous tire mon chapeau Monsieur

5. nous 23/03/2010

re re re re essai c'est nous
on voulait juste savoir si ça marche
on se sent tout petit à côté d' un e personnalité si savante

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site